19 mai 2008

Imaginer (adobe digital éditions et linux)


Lisant le passionnant dernier billet de François consacré au livre électronique, j’y apprends qu’Adobe Digital Editions propose une nouvelle façon d’aborder le livre électronique. Il était temps, me dis-je… Le geek jamais vraiment caché en moi se réveil donc, je clic sur le lien vers un tant espéré logiciel multiplatforme de lecture numérique… Las, j’aurais dû m’en douter, j’apprends dans l’onglet dans lequel la page c’est affichée que « désolé, mais votre système ne réponds pas les besoins de systèmes minimaux. »
Qu’a donc mon système ? Alors même qu’Adobe™ annonce fièrement la sortie sur Mac™, Windows™ et Linux de la verison béta du nouveau player flash, et par là même un effort d’ouverture de leur logiciels.

Dire que c’est une réelle surprise, ou une nouveauté… non.
Je démarre donc le dernier Windows™ qui tourne encore ici, me rends sur la page de téléchargement d’adobe digital édition, qui me propose immédiatement de l’installer… il semble bien que ce ne soit en fait qu’une application en flash — déroutant, car le clic droit ne donne jamais rien dans l’application.

La bonne nouvelle, maintenant.
En cliquant avec le bouton droit sur le lien nouvellement créé sur le bureau windows, il est possible via les propriétés de trouver l’adresse exacte de l’exécutable (un « .exe », donc) et de le copier dans une clef usb ¹.
Un fois de retour sous linux il suffit, si ce n’est pas déjà le cas, d’installer wine, qui permet de faire tourner des applications Windows™ sans avoir a lancer une machine virtuelle pour laquelle, de toute façon, je n’ai pas la licence sur mon ordinateur.
Wine est dans toutes les distributions linux récentes, l’installer ne devrait prendre que quelques clics ou quelque chose comme ça dans la console : « sudo aptitude install wine » pour les ubunteros et autre « débianneux ».
Une fois wine installé, il suffit de naviguer vers la clef usb et, d’un valeureux quoi qu’incertain, double clic sur « digitaleditions1x5.exe » ou « wine LECHEMINVERSLEXECUTABLE/digitaleditions1x5.exe » dans une console, lancer le processus d’installation comme sous Window™ ².
Tout semble se dérouler pour le mieux, un nouveau dossier « My Editions » est créé dans le répertoire personnel, les pages d’aide s’ouvrent dans firefox (bravo pour tous les raccourcis clavier… mais où est celui qui fait un vrai plein écran ?).
Par la suite, Adobe Digital Editions est accessible dans le menu Applications > Wine > Programmes > Adobe Digital Editions et peut-être lancé comme toute autre application linux.

Voilà, j’espère que ça évitera a quelques lecteur la nécessité de passer par un système d’exploitation dont il ne veulent pas pour… lire un livre.

¹ j’aurais bien, ici mis un lien vers cet exécutable, mais je doute fort que la licence m’y autorise… si vous n’avez pas accès à un système d’exploitation soutenu par Adobe™, en cherchant entre ici et là, vous devriez trouver.
² Je sais, ce ™ devient fatiguant à la longue… mais il est sous mes doigts et sers mon propos, alors…

1 commentaire:

mathisch a dit…

Génial, merci pour l'idée !
Par contre, avec Vista, je n'ai pas trouvé de « lien sur le bureau ». Mais, quand Windows demande s'il faut laisser ou non s'exécuter le programme digitaleditions.exe, il suffit de cliquer sur Détails pour connaitre l'emplacement de l'exécutable sur le disque dur.

Mathieu